Entretien et suivi de deuil pour enfants

Un conte pour traverser le deuil

«Moi, j’ai peur, depuis que mon papa est mort. C’est là, juste en dessous de mon cœur. Comme si un éléphant tapait avec ses pattes et sa trompe. Un éléphant très grand et très fort. Il est en colère parce qu’il est enfermé dans une cage et qu’il ne peut pas sortir.»

L’enfant qui traverse un deuil est soumis à une salve d’émotions contradictoires et violentes.

Ne pas nier ou taire ce qui s’agite au fond de soi, mais se mettre à l’écoute des émotions sous toutes leurs formes, les nommer et les reconnaître comme légitimes, voilà comment on peut traverser un deuil. Difficile pour un adulte et encore plus pour un enfant !

Le conte apporte une aide intéressante : il transforme l’ambivalence émotionnelle puisque il personnifie les ces émotions complexes qu’il organise en personnages spécifiques. il les fait se combattre pour qu’en fin de conte, les aspects lumineux l’emportent. définitivement sur l’ombre et l’angoisse.

Lors de ces entretiens (3 maximum), l’enfant raconte les circonstances du deuil, puis crée un conte à l’aide de cartes à conter. Conte qui sera retranscrit. Le tout est enregistré et mis par écrit, puis soumis à l’enfant qui y apporte les corrections qu’il juge nécessaires, puis lus à son/ses parents s’il le souhaite.

Ce travail s’apparente plus à un travail sur l’imaginaire qu’à un suivi thérapeutique traditionnel.

Objectifs

  • Raconter l’événement  et les émotions soulevées, de façon concrète
  • Les réentendre et pouvoir les corriger au besoin
  • Créer un conte et pouvoir y loger les émotions vécues
  • Loger l’événement dans un cadre contenant

 

Prix

300.- 2 entretiens et écriture de l’interview et du conte – Remboursés par la LAVI et la SUVA

Lieu

Ch. du Levant 13, 1005 Lausanne (plan). Depuis la gare, métro M2, arrêt Ours. Bus no 6, arrêt Béthusy. Places de parc limitées.

S’inscrire Télécharger le programme 2016-2017